1 (833) 604-1324

Isolation

Lieu de tous les extrêmes

L’entretoit

Saviez-vous que dans la grande région de Québec, la température d’un entretoit peut varier entre -35 et +60 Celsius au courant d’une même année? L’humidité relative pour sa part variera entre 10% soit des conditions désertiques et 100%!

Avec des écarts aussi importants, le rôle de l’isolation et de l’étanchéité est central afin de maintenir le confort des occupants. Qui plus est, toutes ces variations finissent par se refléter sur les coûts de chauffage et de climatisation en cas d’insuffisance ou de déficience au niveau de l’enveloppe du bâtiment à cet endroit.

Idéalement les espaces habitables devraient être complètement à l’abri des variations vécues dans l’entretoit et celui-ci devrait être maintenus à la même température que l’air extérieur. Malheureusement, la réalité est toute autre. À l’exception de bâtiments planifiés et construits avec la plus grande minutie, les espaces intérieurs et l’entretoit s’influencent mutuellement. L’objectif poursuivi est donc de minimiser cette interaction tout en préservant l’intégrité du bâtiment.
Un facteur à ne jamais ignorer

L’efficacité de la ventilation dans l’entretoit

Avant d’aborder les symptômes d’une mauvaise isolation, on doit prendre en considération un aspect susceptible d’influencer grandement leur présence : La ventilation.

Celle-ci est primordiale pour maintenir un entretoit en bonne santé et prévenir une détérioration prématurée de la couverture, de certains types d’isolants ainsi que de la structure. Cependant, l’efficacité de la ventilation peut induire en erreur quand il s’agit d’évaluer par observation l’étanchéité d’un bâtiment.

En effet, une mauvaise ventilation peut faire apparaitre des symptômes souvent attribués à une isolation déficiente, alors qu’il n’en est rien. De l’autre côté, une excellente ventilation de l’entretoit peut masquer des lacunes au niveau de l’isolation et de l’étanchéité. Des évents de toiture surdimensionnés peuvent aussi créer des problèmes lors que l’étanchéité des plafonds est déficiente, soit en tirant l’air humide de l’intérieur du bâtiment vers l’entretoit de façon disproportionnée. Il faut donc être extrêmement prudent avant de tirer des conclusions trop hâtives.

Quels sont les symptômes d’une mauvaise isolation de l’entretoit?

De nos jours, plusieurs outils technologiques sont à notre disposition afin de déterminer les problèmes d’isolation et d’étanchéité. Avec la thermographie et les tests d’infiltrométrie, nous avons des outils précis qui permettent d’optimiser les performances de l’enveloppe de bâtiments. Cependant, ces outils ne sont pas accessibles à tous et par expérience, la simple observation permet de repérer la majorité des problèmes.

Voici quelques symptômes d’une mauvaise isolation de l’entretoit qu’un propriétaire peut chercher à identifier, selon la saison:

En hiver
Sentiment de chaleur accablante à l’intérieur et plafond très chaud au toucher, surtout vers la fin de l’après-midi d’une journée ensoleillée ;
Nécessité de climatiser régulièrement et coûts importants en énergie ;
Infiltration d’air chaud au niveau des luminaires situés au plafond donnant sur l’entretoit.
En été
De l’extérieur, chercher la présence de glaçon en bordure du toit ou de glace sur le toit. Observer les bâtiments environnants pour fin de comparaison ;
À l’intérieur de l’entretoit, vérifier la présence d’humidité, givre ou glace sur les clous, les chevrons et le pontage ;
À l’intérieur des aires habitables, notez toute forme de condensation au plafond ou développement de moisissures. Vérifier surtout à la jonction entre le plafond et les murs extérieurs. Une salle de bain est l’endroit où l’on observe souvent ce symptôme ;
En tous temps, pour diagnostiquer un problème d’étanchéité :
Vérifier s’il y a présence d’une substance noire sur l’isolant à proximité des perforations (fils électrique, luminaires, etc) du plafond. Si présente, elle est le produit des exfiltrations d’air principalement durant l’hiver. À noter, qu’il s’agit généralement de suie produite par les sources de combustion à l’intérieur du domicile et non pas de moisissures. L’utilisation de bougies et la fumée de tabac sont des causes importantes de ce phénomène.
En cas de symptômes évidents ou de facture élevée de chauffage et climatisation, nous recommandons généralement de recourir au programme RénoClimat en tout premier lieu, qui permet d’obtenir un diagnostique complet de l’efficacité énergétique d’une résidence. Le diagnostique est fait par un professionnel indépendant qui identifiera les améliorations à effectuer. Lorsque les améliorations sont réalisées par un entrepreneur en isolation, celles-ci donnent droit à des subventions.

Sources de pertes d’énergie et problèmes de condensation

Plusieurs facteurs peuvent influencer les conditions présentes dans un entretoit. Au niveau de l’isolation et de l’étanchiété, on note :

  • Un isolant en quantité insuffisante ou dont l’efficacité a été dégradée par le temps, l’humidité, l’eau, le vent ou la vermine ;
  • L’absence de pare-vapeur ou d’un pare-vapeur dont l’efficacité est compromise permettant l’exfiltration d’air humide vers l’entretoit en hiver ;
  • L’étanchéité de l’accès à l’entretoit déficiente ;

Certaines pratiques et négligences sont aussi la cause de problèmes, particulièrement au niveau de l’humidité, des phénomènes de condensation et de prolifération de moisissures:

  • Évacuation de la hotte de cuisine ou de ventilateur de salle de bain directement dans l’entretoit ;
  • Étanchéité ou isolation déficiente des conduites de ventilation, incluant celles des échangeurs d’air, récupérateur de chaleur et d’énergie ;
  • Étanchéité de la toiture compromise et mauvais fonctionnement des gouttières et renvois ;
  • Taux d’humidité trop élevé dans l’espace habitable durant l’hiver.

Des facteurs environnementaux influencent enfin les conditions au niveau de la couverture:

    L’orientation du toit par rapport au soleil et aux vents dominants ;

  • Le type de couverture et sa couleur ;
  • La présence d’ombre sur le toit ;
  • En hiver, la présence de neige et l’épaisseur accumulée ;

En résumé, les conditions présentes dans un entretroit sont avant tout le résultat de multiple facteurs qu’il faut savoir départager avant de prendre des orientations et parvenir à obtenir les améliorations souhaitées ou parvenir à l’élimination de la source de problèmes.

Téléphone

514-291-8327

Urgence

1-833-604-1324

Courriel

info@groupesynergire.com

Régions desservis

Montréal
Rive-sud
Rive-nord
Estrie
Québec

Service Clientèle

Service 24h/24
FAQ
Demande de financement

Nous joindre

1-833-604-1324
info@groupesynergire.com

Synergie © 2018

Design par La Ruche